16 septembre 2015

Montréal, le 16 septembre 2015 – L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ), le Quebec Community Groups Network (QCGN), l’Association des comités de parents anglophones (ACPA) et la Fédération québécoise des associations foyers-écoles Inc. (FQAFE) sont heureux des conclusions du rapport du Comité d’étude des systèmes électoraux visant à protéger les droits constitutionnels des Québécois anglophones de même que l’intégrité de nos établissements scolaires qui sont un élément clé de la vitalité de nos communautés.

« Nos écoles sont une pierre angulaire importante des communautés de langue officielle en situation minoritaire et il est essential que notre communauté soit consultée au sujet de cette question très importante », de dire Walter Duszara, secrétaire du QCGN. « Nos écoles préservent et mettent en valeur la culture des Québécois anglophones. C’est pourquoi notre communauté minoritaire d’expression anglaise a le droit de gérer et de contrôler ses établissements. Le rôle du gouvernement du Québec est de fournir les ressources nécessaires pour que l’instruction dispensée dans la langue de la minorité soit réellement équivalente à celle que reçoit la majorité et de ne pas interférer dans la façon de gérer nos écoles. »

« Nous sommes très satisfaits de la consultation effectuée par l’honorable Marlene Jennings et le Comité d’étude des systèmes électoraux. Rien n’a été négligé, et les conclusions en témoignent », a commenté le président de l’ACSAQ David C. D’Aoust. Il fallait consulter l’ensemble de la communauté afin de démontrer au gouvernement Couillard que nous, collectivement, en tant que communauté minoritaire, avons le droit de gérer et de contrôler nos établissements scolaires et que la seule façon de garantir cela est par l’élection de nos représentants au suffrage universel. »

« L’ACPA est très satisfaite du rapport Jennings. Plus particulièrement, le rapport fait appel à une participation accrue des parents y compris le droit de vote aux conseils », de dire président Pierre Chouinard.

L’ACSAQ, le QCGN, l’ACPA et la FQFAE ont mis sur pied le Comité d’étude des systèmes électoraux afin de passer en revue de nombreux systèmes électoraux et d’analyser la possibilité d’implanter un nouveau système pour les élections des commissions scolaires qui serait efficace et efficient, tout en respectant les normes relatives aux droits de gérance et de contrôle de la communauté de langue minoritaire déterminés en vertu de la Constitution canadienne et clarifiés par de subséquents jugements de la Cour suprême. Les quatre organismes parrains feront une analyse minutieuse du rapport et présenteront leurs propres recommandations au gouvernement provincial basées sur le rapport Jennings.