twitter top facebook top

  • Accueil
  • Nouvelles
  • Le plan de retour en classe du Québec doit protéger les élèves et le personnel

Le plan de retour en classe du Québec doit protéger les élèves et le personnel

Montréal, le 24 août 2021 – L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) espère que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, adaptera son plan de retour en classe afin de protéger adéquatement les élèves et la population que nous desservons, notre personnel et leur famille, tout en veillant au maintien de services éducatifs appropriés.

Nos neuf commissions scolaires anglophones jouissent de l’autonomie d’agir dans l’intérêt supérieur de la santé et la sécurité de nos élèves, notre personnel et leur famille. Elles étudient présentement leur propre plan de retour en classe ainsi que leurs politiques concernant la pandémie de COVID-19.

« Les mesures de santé et de sécurité liées à la pandémie devraient varier en fonction de la situation épidémiologique de chaque région sanitaire. Les masques d’intervention devraient être portés dans toutes les aires communes de l’ensemble des écoles et des centres, notamment les salles de classe et les garderies en milieu scolaire, là où la situation épidémiologique le justifie. En outre, une qualité adéquate de l’air dans les salles de classe doit être assurée à l’aide de mesures d’atténuation appropriées au besoin », d’affirmer Dan Lamoureux, président de l’ACSAQ.

« Il faut des protocoles clairs à savoir comment réagir aux cas positifs dans les écoles. Les protocoles dans les écoles secondaires et les centres pour adultes, où les apprenants sont admissibles à la vaccination, peuvent être différents de ceux des écoles primaires. Le gouvernement du Québec devrait autoriser l’administration de vaccins à toute personne née en 2009. Nous savons que la rentrée scolaire sera encore difficile. Nous travaillons avec nos partenaires afin de veiller à ce que nos élèves et notre personnel reviennent en classe dans un milieu d’apprentissage sûr », de conclure le président.

L’ACSAQ est la voix de l’enseignement public anglophone au Québec et représente 100 000 élèves dans 340 écoles primaires/secondaires et centres de formation professionnelle pour adultes à l’échelle du Québec.