10 novembre 2015

Montréal, le 10 novembre, 2015 – L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) se questionne sur les résultats des élections partielles tenues hier dans les comtés de Fabre et de St-Henri-Ste-Anne où un taux de participation de 23 % s’est inscrit auprès du Directeur général des élections du Québec.

Le gouvernement de monsieur Couillard déclare acceptable un taux de participation de 23 % pour sa députation, donc il doit concéder que le taux de participation des élections scolaires anglophones de l’an passé méritent la même crédibilité. De plus, le taux de participation de ces deux comtés sont les mêmes que le taux de participation de English Montréal à l’automne 2014.

« Le ministre Blais déposera un projet de loi demain pour suspendre les élections partielles dans les commissions scolaires. Est-ce que c’est parce que la partielle en question se tient dans une de nos commissions scolaires et qu’il y a trois candidats officiels? Nous estimons que monsieur Blais ne veut juste pas que la communauté anglophone se mobilise, » de dire Jennifer Maccarone, présidente de l’ACSAQ.

« Nous maintenons l’importance de la démocratie scolaire pour notre communauté minoritaire, ceci est un droit que nous allons défendre pour la maintenir. La période électorale a déjà débutée dans la circonscription de English Montréal, dont le ministère a approuvé la tenue de cette élection partielle, donnez la voix à la communauté et laissez la population décider, » a conclu madame Maccarone.

L’ACSAQ est la voix de l’enseignement public anglophone du Québec.