15 mars 2022

Montréal, le 15 mars 2022 – L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) se réjouit du fait que le gouvernement du Québec se prépare à accueillir des réfugiés ukrainiens « à bras ouverts », et les commissions scolaires anglophones sont prêtes à faire leur part.

L’ACSAQ demande au gouvernement du Québec de songer à offrir des exemptions humanitaires à de jeunes ukrainiens qui arrivent au Québec, au besoin, leur permettant ainsi de fréquenter une école publique anglophone.

« René Levesque et Camil Laurin ont veillé à ce que la Charte de la langue française contienne une clause humanitaire relative à l’éducation dans le système anglophone. Voici une excellente occasion de recourir à une telle disposition », d’affirmer le président de l’ACSAQ, Dan Lamoureux.

« L’anglais est sans doute la langue seconde de certains de ces enfants qui ont déjà vécu tellement de choses. Les neuf commissions scolaires anglophones encouragent le gouvernement à faire preuve de compassion en permettant à certains d’entre eux de fréquenter nos écoles pour des motifs humanitaires, où ils apprendront et le français et l’anglais », de conclure le président.

L’ACSAQ est la voix des neuf commissions scolaires anglophones du Québec représentant quelque 100 000 élèves dans les secteurs des jeunes, des adultes et de la formation professionnelle.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter