twitter top facebook top

  • Accueil
  • Nouvelles
  • Victoire pour une communauté minoritaire francophone en Colombie-Britannique

Victoire pour une communauté minoritaire francophone en Colombie-Britannique

Montréal, le 12 juin 2020 - L'Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) est ravie et encouragée par la décision majoritaire de la Cour suprême du Canada en faveur du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) et des parents francophones dans le cas sur le financement de l'enseignement public en français en Colombie-Britannique. 

« Les droits garantis par l'article 23 sont la pierre angulaire de toute communauté linguistique minoritaire au Canada et ne peuvent être traités à la légère. Bien que l'éducation soit de compétence provinciale, le Parlement du Canada a jugé important d'inscrire les droits garantis par l'article 23 dans la Charte canadienne des droits et libertés afin de protéger l'enseignement dans la langue de la minorité partout au pays », a déclaré le président de l'ACSAQ, Dan Lamoureux.

« La décision d'aujourd'hui est une décision historique. L'ACSAQ est ravie de la décision de la Cour suprême pour ses délibérations mesurées et pour continuer de faire respecter la protection de l'éducation et des communautés minoritaires au Canada », a conclu le président.

L’ACSAQ est la voix de l’enseignement public anglophone au Québec et représente 100 000 élèves dans 340 écoles primaires/secondaires et centres de formation professionnelle pour adultes au Québec.