twitter top facebook top

  • Accueil
  • Nouvelles
  • L'ACSAQ se dit satisfaite du budget 2017/2018 consacré au secteur de l'éducation

L'ACSAQ se dit satisfaite du budget 2017/2018 consacré au secteur de l'éducation

Québec, le 28 mars 2017 – L'Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) reconnaît que le gouvernement a dépassé sa promesse d'une hausse de 3,5 % du financement, ce qui démontre que le Ministre Proulx nous a entendus pendant les consultations et lors de nos discussions.

Le budget déposé aujourd'hui promet, entre autres, une hausse globale de 4,5 % qui se traduit par une somme additionnelle de 600 M$ pour le secteur de l’éducation. Ceci inclut un nouvel investissement d'environ 170 M$ pour le préscolaire, primaire, et secondaire. « Cela pourrait représenter 150 nouveaux postes en service direct aux élèves pour notre réseau anglophone, » a indiqué la présidente de l’ACSAQ, Jennifer Maccarone. Des investissements de 15 M$ pour mieux préparer les parents et les enfants à la transition vers l’école, et 111 M$ pour les infrastructures et la stratégie numérique seront répartis sur 4 ans.

« Le gouvernement poursuit ses investissements en matière d'éducation. Par contre, les commissions scolaires ne sont pas en mesure de déterminer le détail des allocations avant qu’elles ne reçoivent leurs règles budgétaires, » a continué Mme Maccarone. « Nous espérons que les commissions scolaires recevront les informations rapidement afin de leur permettre d'élaborer leurs budgets avant la fin de cette année scolaire, et que le gouvernement leur donne le plus de souplesse possible. »

De plus, l'ACSAQ demande que le ministère continue ses travaux concernant les sérieux problèmes inéquitables des taux de taxe scolaire ainsi qu’à l'accès et l'approbation des programmes de formation professionnelle. « Nous demandons également au gouvernement de voir à ce que les fonds de l'Entente Canada-Québec soient distribués de façon à permettre à la communauté anglophone de les contrôler comme il est prévu dans le programme, » de dire la présidente.

La grande priorité des commissions scolaires membres de l'ACSAQ demeure toujours la réussite des élèves. Au nom des commissions scolaires membres, l'ACSAQ continuera d'inciter le gouvernement à reconnaître l'innovation et le dévouement de l'ensemble du personnel des commissions scolaires. « Notre réseau est fier de vanter un taux de réussite de 86 %. Ce qui démontre que notre système des commissions scolaires fonctionne, » a conclu la présidente.

L'ACSAQ est la voix de l'enseignement public anglophone du Québec.